Retrouvez la FGF à Hanoi du 22 au 26 avril pour la Semaine professionnelle 2019 de la FIG

18 avril 2019

La Fédération internationale des géomètres (FIG) organise du 22 au 26 avril à Hanoi l’édition 2019 de sa Semaine professionnelle sur le thème « L’information géospatiale pour une vie plus intelligente et une meilleure résilience environnementale ».

Ce rendez-vous annuel de la FIG, avec, l’an passé à Istanbul, près de 1300 participants originaires de plus de 100 pays, représente une opportunité sans nulle autre pareille de favoriser les échanges confraternels ainsi que l’enrichissement mutuel des connaissances parmi les professionnels du foncier.

La demande de la FGF pour une plus grande ouverture de l’événement aux communautés linguistiques a été entendue par les organisateurs et, cette année, ce ne seront plus deux mais trois sessions francophones qui seront coordonnées par la FGF. De la même façon, des sessions russophones seront pour la première fois proposées en complément du programme en plénière, toujours en langue anglaise uniquement.

Retrouvez ici le programme détaillé des 3 sessions et prochainement l’ensemble des présentations en téléchargement :

Jeudi 25 avril – 11h00-12h30 – Session francophone # 1 – Déontologie et éthique professionnelles

Président : Marc Vanderschueren (Belgique) – Rapporteur : Godelive Phanzu Bitaka (Rép. dém. du Congo)

  1. Marc Vanderschueren (Belgique) : La Fédération des géomètres francophones (FGF) : état des lieux et perspectives du partenariat
  2. Maurice Barbieri (Suisse) : L’impact des nouvelles technologies sur l’éthique professionnelle
  3. Jean-Yves Pirlot (Belgique) : L’Ethique, de la théorie à la pratique
  4. Khalid Yousfi (Maroc) : Le code des devoirs professionnels de l’Ingénieur-Géomètre Topographe marocain

Jeudi 25 avril – 14h00-15h30 – Session francophone # 2 – Bonnes pratiques professionnelles

Président : Samba Ndongo (Sénégal) – Rapporteur : Bernard Flacelière (France)

  1. Anne Girardin (France) : Formation de femmes géomètres et « para-géomètres » : Opportunités pour les femmes arpenteures-géomètres dans les économies émergentes
  2. Jean-François Dalbin (France) : Dématérialisation des procès-verbaux de bornage et signature électronique pour une sécurisation foncière
  3. Chrystine Maltais (Québec) : Choisir la précision en fonction de l’objectif visé; le cadastre du Québec en exemple
  4. Godelive Phanzu Bitaka (Rép. dém. du Congo) : La mise à niveau des artisans de la profession des géomètres : un levier efficace  pour une résilience environnementale
  5. Hassan Chtouki (Maroc) : Périurbanisation industrielle de la couronne ouest de Casablanca : Processus de recomposition d’un espace polarisé

Jeudi 25 avril – 16h00-17h30 – Session francophone # 3 – Nouvelles technologies

Président : Jean- François Dalbin (France) – Rapporteur : Chrystine Maltais (Québec)

  1. Léopold Degbegnon (Bénin) :  Analyse de la dynamique spatio-temporelle de l’occupation du sol et problèmes fonciers dans la commune d’Ifangni
  2. Benoît Tambwe (Rép. dém. du Congo) : Système d’information foncière basé sur le modèle de fonctionnement des administrations foncières de la République démocratique du Congo
  3. Mustapha Kahhak (Maroc) : Dématérialisation des services de la conservation foncière et du cadastre au Maroc
  4. Prof. Pham Van Cu et Dao Nguyen Lam (Vietnam) : Cartographie des rizières dans le delta du fleuve Rouge basée sur les données multi-temporelles Sentinel -1A du Vietnam Datacube : Cas de la province Thái Bình
  5. Bernard Flacelière (France) : Positionnement GNSS précis par smartphone
  6. Valère Lawson (France) : Le concept de Smart City et les enjeux du « vivre ensemble » dans un futur urbain mondialisé toujours plus dense et vertical
  7. Francoise Duquenne (France) : La gestion de l’information géospatiale à l’échelle mondiale (GGIM)