Rabat 2018

7es Universités de la FGF

Rabat-Skhirat, Maroc  – 29, 30 novembre et 1er décembre 2018

Des technologies avancées au service de politiques foncières efficaces

Organisées en partenariat avec l’Ordre national des Ingénieurs Géomètres-Topographes du Maroc, les 7es Universités de la FGF se sont tenues concomitamment avec la 7e Journée Nationale de l’Ingénieur Géomètre-Topographe marocain.

L’événement, placé sous le Haut-Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a bénéficié ainsi de toutes les conditions requises pour garantir la présence de représentants officiels, de personnalités influentes et de professionnels de renom. Le tout dans un cadre exceptionnel qui contribuait à refléter l’importance de notre profession et son implication dans le développement de tous les pays membres de la FGF.

Master classes, tables-rondes et débats en plénière ont animé ces trois journées de retours d’expériences et d’innovations, de rencontres et de partage des bonnes pratiques professionnelles. Avec plus de 500 participants attendus et plus de 20 pays représentés, ces Universités ont constitué, une nouvelle fois, le rendez-vous annuel incontournable des acteurs francophones de la gouvernance foncière et de ses métiers.

 

Le retour à Rabat fut également l’occasion de célébrer la création de la FGF 13 ans plus tôt, dans cette même ville. Aux membres fondateurs se sont ajoutées depuis nombre d’organisations professionnelles de géomètres réparties sur 3 continents (Afrique, Amérique du Nord et Caraïbes, Europe et Proche-Orient), les derniers en date étant les Comores, le Rwanda et la Suisse qui ont rejoint la FGF à l’issue de son assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue à Rabat le 28 novembre 2018 à la veille de l’ouverture de ses Universités.

En complément aux sessions plénières, un atelier de formation spécifique a été organisé les 30 novembre et samedi 1er décembre en partenariat avec ONU-Habitat, dans le cadre du Réseau mondial d’outils fonciers – GLTN, sur le « Modèle (d’un domaine) de tenure sociale (Social Tenure Domain Model – STDM) ». Le STDM est un outil foncier participatif et abordable, favorable aux plus pauvres et facilitant l’enregistrement et la reconnaissance des droits des personnes en tenant compte de la graduation des droits fonciers. Le STDM cherche à élargir le cadre de l’administration foncière en fournissant des approches alternatives à l’écart institutionnel, technique et financier dans le système d’administration foncière formel. A destination d’un public constitué de géomètres et fonctionnaires des administrations foncières des pays d’Afrique subsaharienne, l’atelier a rassemblé plus d’une vingtaine de participants.

Enfin, les Universités ont vu la constitution du collectif « Femmes géomètres francophones » ainsi que la création du « Réseau des Jeunes géomètres francophones ». Ces deux initiatives de la FGF visent à relayer, auprès des professionnels francophones, les travaux menés au niveau mondial par la FIG pour promouvoir la place et le rôle des femmes et des jeunes au sein de la profession, tant dans son accès que dans sa pratique, ainsi que dans la réponse aux enjeux de sécurisation foncière et de développement social et économique soutenable, dans les pays du Sud plus particulièrement.

Téléchargez ici le programme détaillé

Téléchargez ici la revue de presse et de couverture médiatique